Le yoga et… l’ego

Coucou tout le monde!! Cela faisait bien longtemps, n’est-ce pas? Je sais, j’avais encore disparu… de la toile. Mais c’est parce que le temps n’est malheureusement pas extensible! Ces derniers mois, nous avons été pas mal occupés: nous avons reçu la visite de nos parents respectifs, puis nous sommes partis une semaine en Floride, puis nous avons eu une période avec beaucoup de vagues pour surfer, puis nous avons quand même dû travailler, et le reste de mon temps libre, j’ai choisi de pratiquer le yoga plutôt que d’écrire à son propos! Car il est vrai que tenir un blog reste assez chronophage…

Quoi qu’il en soit, merci à tous ceux qui sont quand même venus jeter un œil de temps en temps, car je vois dans mes statistiques qu’il y a quelques vues malgré mon inactivité!! De toute façon, mon objectif ici n »est pas de collectionner les followers ou les vues ni les lie, mais simplement de partager des moments, des idées, des pratiques, et de rencontrer des gens sympas!

Alors voilà, aujourd’hui, je reviens vous parler chemin de vie et reconnaissance de l’ego……. Car ce sont des choses qui me sont arrivées très récemment, et qui m’ont beaucoup fait progresser sur moi-même.

English

Hello everybody!! It was a long time, right? I know, I had disappeared again from the net. But it is because the time is not unfortunately stretchable! These last months, we were really busy: we had the visit from our parents, then we spent one week in Florida, then we had a period with many waves to surf, then we had to work, and the rest of my free time, I chose to practise the yoga rather than to write about it! Because i must admit that holding a blog needs a lot of time…

Anyway, thanks to all those who came to have a look from time to time, because I see in my statistics that there are some views in spite of my inactivity!! My objective here is not to collect followers or views, but simply to share moments, ideas, practices, and to meet nice people!

Then here i am again today, and i would like to speak about path of life and recognition of the ego……. Because it is things which happened to me very recently, and which helped me to progress on myself. (see at the bottom)

Qui est l’ego?

D’abord, il convient de se poser la question: mais l’ego, késako??

Eh bien, cela correspond à notre personnalité qui se construit au fil de nos expériences, c’est le « Moi » en psychologie, celui qui ramène souvent tout à lui et a constamment besoin d’être valorisé… Mais en réalité, ce n’est pas vraiment ce que nous sommes. Au delà de l’ego, existe notre être profond, notre essence d’être humain, notre être intérieur. On le rencontre quand on médite, quand on se pose au cœur de nous-même, quand on ne juge plus, mais que simplement, on « est ».

Le problème, c’est que dans la vie courante, avec le mode de vie occidental et individualiste, c’est l’égo qui occupe souvent toute la place: c’est lui qui veut être reconnu dans son travail, lui qui veut des likes sur les réseaux sociaux, lui qui aime les compliments, c’est lui qui se vexe quand les autres ne le considèrent pas, lui qui cherche à interpréter (souvent à tort) ce que les autres pensent de lui…

L’être profond, lui, est simplement là. Pour lui, il n’y a pas de jugement. Pas de fierté. Pas de colère. Il est prêt à rayonner à l’intérieur de nous, mais l’égo ne lui laisse pas de place.

C’est ce que j’ai découvert cette année lors de différentes étapes que j’ai franchies dans mon école d’arts martiaux. En réalité, c’est mon égo qui gouvernait tout. Peu à peu, j’ai compris qui était mon être intérieur, et j’essaie (mais c’est loin d’être facile) de lui laisser plus de place. J’essaie de le laisser trouver son chemin, sans que l’égo ne lui dicte ses choix.

Alors, qui agit?

Le yoga est aujourd’hui vu comme une discipline de développement spirituel et/ou un sport. Mais en réalité, il ne doit rien être d’autre qu’un chemin vers soi, à la découverte de notre être intérieur. Beaucoup d’entre nous (et moi la première lorsque j’ai commencé à pratiquer il y a longtemps) choisissons ce chemin pour devenir plus spirituels (et donc que notre égo s’en gargarise) ou plus forts (même résultat).

Alors, posons-nous la question: faisons nous du yoga pour trouver notre être intérieur ou pour notre égo?

Etudiez ces affirmations:

  • J’accorde beaucoup d’importance aux vêtements que je porte pour pratiquer le yoga
  • J’aime le yoga parce que c’est à la mode
  • Je fais du yoga parce que ça va me rendre spirituel et m’élever au dessus des autres
  • Je suis super fière quand j’arrive à faire une posture difficile et j’aime qu’on le remarque
  • J’adore publier des photos de yoga et j’accorde beaucoup d’importance au nombre de like obtenus
  • J’adore les gens qui font du yoga, ils sont super hype
  • Je fais du yoga pour me muscler et avoir un beau corps
  • Je me compare tout le temps aux autres pratiquants dans mon cours

Si vous avez envie de répondre « oui » à une ou plusieurs de ces affirmations, c’est peut-être parce que votre égo domine votre pratique. Mais pas de panique! Moi aussi, je réponds oui à certaines, et alors? Car au final, le yoga devrait vous amener à rencontrer votre être intérieur, si vous savez le reconnaître (et pour cela, encore faut-il savoir qu’il existe). C’est ce qui m’est arrivé: je commence à savoir les reconnaître l’un de l’autre, et même si mon égo me joue des tours et continue d’occuper le devant dans la vie quotidienne, quand je rejoins mon tapis, je cherche à développer mon être véritable, en espérant qu’un jour, il prenne sa véritable place, y compris au quotidien!

Se libérer de l’emprise de l’égo

L’égo se situe dans le chakra du cœur, Anahata Chakra: c’est le lieu de l’émotion et de l’émotivité (aspect négatif des émotions), qui sont associées à la personnalité. Ce chakra est aussi le 2e Granti, un des 3 nœuds énergétiques majeurs, que l’on doit dénouer au cours de notre vie pour réaliser pleinement notre potentiel d »être humain. En dénouant ce Granti, on libère donc notre être intérieur de sa prison égotique…

Pour débarrasser le cœur et donc l’ego de ses tensions émotionnelles, de cette violente émotivité, le yoga nous donne de nombreuses recettes, que ce soit des asanas ou des techniques de pranayama ou de concentration. En parvenant à subtiliser l’énergie du cœur, nous pouvons apaiser cet égo toujours insatisfait, l’aider à lâcher prise et se libérer de ce qui le freine.

Souvent, l’émotivité est due à un excès de feu (rajas) dans le cœur: la place normale du feu est dans le ventre, où il aide à digérer les aliments et les émotions. S’il se trouve dans le cœur, les émotions ne peuvent être digérées, et perturbent notre fonctionnement, créant cet été d’émotivité.

Je sais qu’à ce niveau, j’ai un gros travail à faire. Et vous?

Merci d’avoir pris le temps de me lire, n’hésitez surtout pas à partager, ou à commenter, si ce que j’ai raconté vous parle…

English:

Who is the ego?

First, it is good to wonder: what is the ego?

It corresponds to our personality who builds itself in the course of our experiences, it is the « I » or « self » in psychology, the one who often relates everything to himself and constantly needs to be valued… But in reality, it is not what we are. Beyond the ego, exists our deep being, our human being’s essence, our internal being. We meet him when we meditate, when we settle at the heart of ourself, when we do not judge any more, but whom simply, we « are ».

The problem is that the ego often occupies all the space, because of our western and individualistic lifestyle: it is him who wants to be recognized at work, him who wants likes on the social networks, him who likes the compliments, it is him who is hurt when the others do not consider him him who tries to interpret (often wrongly) of what the others think of him…

The deep being, him, is simply there. For him, there is no judgment. No pride. No anger. It is ready to shine inside us, but the ego leaves no room to him.

It is what I discovered this year during various stages which I crossed in my martial arts school. In reality, it was my ego which governed everything. Little by little, I understood who was my internal being, and I try (but it is far from being easy) to give him more room. I try to let him find his way, without the ego dictating his choices.

Then, who acts?

The yoga is seen as a discipline of spiritual development and/or a sport today. But in reality, it is just a path towards oneself, in overdraft of our internal being. Many of us (and I the first, when I began to have a practice long ago) choose yoga to become more spiritual (and thus that our égo crows over it) or stronger ( the same result).

Then, let’s wonder: do we practice yoga to find our internal being or for our ego?

Study these assertions:
· I give a lot of importance to the clothes which I wear to practice yoga
· I love yoga because it is fashionable
· I practice yoga because it is going to make me spiritual and to raise me above the others
· I am proud when I manage to make a difficult posture and I like that people notice it
· I adore publishing photos of yoga and I give a lot of importance to the number of like obtained
· I adore people who practice yoga, they are sooo trendy
· I practice yoga to develop the muscles and have a beautiful body
· I compare myself all the time with the others in my yoga class

If you want to answer « yes » to one or several, it is maybe because your ego dominates your practice. But no panic! I too, answer yes to any, and then? Because in the end, the yoga should bring you to meet your internal being, if you know how to recognize him (and for it, still it is necessary to know that he exists). It is what happened to me: I begin to know how to recognize them one of the other one, and even if my ego plays on me tricks and continue to occupy the front in everyday life, when I join my mat, I try to develop my real being, hoping that one day, it takes its real place, including in the everyday life!

Release yourself from the influence of the ego

The ego is situated in the chakra of the heart, Anahata Chakra: it is the place of the emotion and the emotionalism (negative aspect of the feelings), that are associated to the personality. This chakra is also the 2nd Granti, one of the 3 major energy knots, which we have to solve during our life to realize completely our potential of human being. By solving this Granti, we thus freeour internal being of his egotistical prison…

To clear the heart and thus the ego of its emotional tensions, this violent emotionalism, the yoga gives us of numerous recipes, whether it is asanas or techniques of pranayama or concentration. By succeeding in spiriting away the energy of the heart, we can calm this always dissatisfied éeo, help it to let go and to release itself.

Often, the emotionalism is due to an excess of fire (rajas) in the heart: the normal place of the fire is in the belly, where it helps to digest food and feelings. If it is in the heart, the feelings cannot be digested, and disrupt our functioning, creating emotionalism.

I know that at this level, I have a big work to do. And you?

Thank you for taking time to read to me, do not hesitate to share, or to comment, if what I told speaks to you…

2 commentaires sur « Le yoga et… l’ego »

  1. Un très bel article qui m’inspire, je reprends progressivement la pratique et justement j’ai entrepris de m’y abandonner sans objectif , juste de le pratiquer, alors c’est vrai que réussir certains asanas me rend fière mais est-ce si égocentrique, je préfère penser que non 🙂
    Merci pour ce partage

    J'aime

    1. Cool!! Tu sais il ne faut pas non plus oublier de le satisfaire, notre ego, sinon il se retourne contre nous!! Il fait partie de nous, il suffit simplement de prendre garde à ce qu’il ne nous contrôle pas au point d’étouffer ce que nous pouvons être!! Merci et plein de bisous

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s