La posture du cobra/cobrapose: bhujangasana

Coucou mes chéris, me revoici pour un article yoga ! Aujourd’hui, nous parlerons du cobra, posture majeure dans toutes les pratiques du yoga. Et promis, je vais essayer d’être plus régulière…

Comme expliqué dans mon précédent article sur les asanas, les postures de yoga sont des formes qui activent certains types d’énergies dans le corps. Ici, il s’agit de la forme d’un animal, et donc nous allons chercher à développer l’énergie du cobra dans notre corps. Ca vous tente??

Hello my darlings, here I am again for a yoga article! Today we will talk about the cobra, a major posture in all yoga practices. And i promise, i will try to publish more regularly…

As explained in my previous article on asanas, yoga poses are forms that activate certain types of energies in the body. Here it is the shape of an animal, and so we will seek to develop the energy of the cobra in our body. Tempted??

Read the English version at the bottom.

Comment s’installer en cobra

Le cobra est une posture de flexion arrière, qui va permettre de cambrer les lombaires et étirer la colonne dans un sens qui n’est pas si habituel pour nous. Dans la plupart des versions que je connaissais, elle est utilisée pour ouvrir le chakra du coeur: en effet, la poitrine est largement ouverte et libérée de ses tensions.

Mais en Natha Yoga, elle peut aussi permettre de travailler la montée de l’énergie dans l’axe de la colonne vertébrale, la Sushumna. Et elle fonctionne vraiment bien, foi de yogini!

Il y a trois variations de la posture différente, correspondant chacune à une attitude de l’animal. On part dans tous les cas à plat ventre, et il va s’agir de soulever l’avant du corps en gardant le pubis collé au sol.

  1. Posture la plus facile: poser les coudes et les avants bras au sol, rapprochés l’un de l’autre, et soulever la tête en regardant droit devant. C’est très proche de la posture du sphinx, et cela prépare le dos à une cambrure plus prononcée ensuite.
  2. Posture la plus connue: soulever l’avant du corps en posant les mains près des épaules et en tendant les bras. Le pubis doit toujours être collé au sol, et les lombaires se retrouvent très cambrées.
  3. Dans la même posture, rejeter la tête en arrière et ouvrir la gorge et la poitrine encore plus.

Vous trouverez dans cet article de Yoga Journal plus de détails techniques sur la posture.

Elle est également connue pour avoir des effets physiques importants et bienfaisants sur le dos, comme l’indique cet article de Yoga Mag.

Quel travail énergétique dans la posture du cobra?

  1. Le travail du coeur

Pratiquer cette posture en elle-même, sans respiration spécifique, permet d’ouvrir physiquement la cage thoracique et donc de dégager le chakra du coeur. C’est ainsi qu’elle est souvent utilisée et présentée, comme je le vois souvent dans les sites de yoga ou sur instagram. Par exemple, Clémentine dont je suis le blog yoga depuis un moment la place dans une série de postures qui ouvrent le coeur dans cet article.

2. Le travail de l’axe

Dans la formation que je suis en Natha Yoga, le Cobra est présenté autrement. Il sert surtout à faire monter l’énergie dans l’axe central, grâce à des techniques de respiration et surtout de visualisation.

On place tout d »abord son attention dans le chakra de la base: c’est de là que part l’inspiration. Il ne faut pas oublier de garder mulabandha pendant tout l’exercice, ce qui active la montée de l’énergie. On adopte un rythme de samavritti pranayama, sur 1 temps d’inspir, 4 temps de rétention poumons pleins, 2 temps d’expir: ce rythme peut être augmenté, par exemple 2/8/4 ou, dans l’idéal, 4/16/8.

A l’inspir, on viualise l’énergie qui monte dans la colonne jusque dans le front, et à la rétention, elle active l’axe et ajna chakra. Puis à l’expir, on la visualise qui redescend dans muladhara.

Les trois façons de faire indiquées au dessus peuvent être réalisées l’une après l’autre, de la plus facile à la plus difficile: elles correspondent chacune à un état du cobra. Dans la première, le cobra fait face, dans la deuxième, il fait monter l’énergie et se prépare à attaquer, et dans la troisième, il lance l’énergie pour attaquer véritablement.

Donc, devenez le cobra, et profitez de la posture!!! Elle vous rechargera et vous redynamisera, sans aucun doute.

PS: Si jamais les photos vous ont donné envie de venir pratiquer chez nous en Guadeloupe sur la plage, ou tout simplement de visiter notre ile, venez visiter le site de notre toute nouvelle résidence ici. Rien ne me ferait plus plaisir…

English version

How to settle in cobrapose

The cobra is a back bending posture, which will allow you to arch the lumbar and stretch the spine in a direction that is not so usual for us. In most versions I knew, it is used to open the heart chakra: indeed, the chest is wide open and free from its tensions.

But in Natha Yoga, it can also make the energy rise in the axis of the spine, the Sushumna. And it works really well, believe me!

There are three variations of the different posture, each corresponding to an attitude of the animal. We’re all going up from the soil, and it’s going to be about lifting the front of the body and keeping the pubis glued to the floor.

  1. Easiest posture: put your elbows and forearms on the ground, close together, and raise your head looking straight ahead. It’s very close to the sphinx posture, and it prepares the back for a more pronounced bend afterwards.
  2. Best-known posture: Lift the front of the body by placing hands close to the shoulders and extending arms. The pubis must always be glued to the ground, and the lumbar ends up very arched.
  3. In the same posture, push the head back and open the throat and chest even more.

It is also known to have important and beneficial physical effects on the back. You ca fid more details on how to do it and its positive effects in this article from Yoga Journal.

What are the energetic effects of cobrapose?

Practicing this posture in itself, without specific breathing, allows you to physically open the chest and thus free the heart chakra. This is how it is most of the time used and presented, as I often see in yoga websites or on instagram.

In my training in Natha Yoga, the Cobra is presented differently. It is mainly used to increase energy in the central axis, thanks to breathing techniques and especially visualization.

You have to place your attention first of all in the basis chakra muladhara: it is from there that the inspiration begins. Remember to keep mulabandha throughout the exercise, which activates the energy rise. You adopt a rhythm of samavritti pranayama, on 1 inspir time, 4 full lung retention times, 2 exhalation times: this rhythm can be increased, for example 2/8/4 or, ideally, 4/16/8.

As you ihale, the energy that rises in the column to the forehead is visualized, and during the retention, it activates the axis and ajna chakra. Then when you exhale, you visualize the energy going down in muladhara.

The three ways of doing things indicated above can be carried out one after the other, from the easiest to the most difficult: they each correspond to a condition of the cobra. In the first, the cobra faces danger, in the second, it raises energy and prepares to attack, and in the third, it throws energy to attack truly.

So, enjoy your pose and become the cobra! You will feel the energy rise and be totally regenerated!

And if my pics made you want to come to Guadeloupe to practice or visit, you may have a look at my new lodge website here! I would be really happy if you do it…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s