Gratitude

Voici pourquoi je remercie tous les jours la vie et les énergies, qui mettent tout ce dont j’ai besoin sur mon chemin:

Lire la suite de « Gratitude »

Le « petit » pranayama

Respirer, c’est naturel, et devenu un tel réflexe qu’on ne s’en rend même plus compte. Dans le yoga, un des aspects du travail énergétique se base sur la respiration, et l’importance de la rendre à nouveau consciente pour qu’elle permette de développer les énergies dans le corps subtil: c’est le pranayama. Lire la suite de « Le « petit » pranayama »

La vie de famille en mode lâcher prise

Ah, les vacances… Elles ont été tellement parfaites cet été qu’il m’a fallu deux mois pour m’en remettre! 🙂 Si j’ai disparu si longtemps des radars, c’est bien parce que juillet et août ont été particulièrement trépidants, et que la rentrée s’est faite sur les chapeaux de roue elle aussi! C’est sûr, je découvre que la vie avec deux enfants et non plus un seul, c’est plus exponentiel que multiplié par deux…

Pour tous ceux et celles qui s’y reconnaîtront, voici les équations:

Célibataire

24h = dodo + boulot + loisirs perso (yoga, surf, shopping, etc.) + séries télé + sorties entre potes

En couple

24h = dodo + sexe (quand on veut) + boulot + loisirs perso (mais qui peuvent se faire à deux) + séries télé + sorties à deux + sorties entre potes

En couple avec un enfant

24h = dodo (ca dépend si l’enfant dort) + s’occuper de son enfant + boulot + sexe (quand l’enfant dort ou est chez la nounou) + séries télé + loisirs perso + sorties (ca coûte cher de payer une baby sitter)

En couple avec deux enfants

24h = dodo (de moins en moins) + s’occuper de l’enfant n°1 + s’occuper de l’enfant n°2 + boulot (faut bien payer tous leurs jouets) + sexe (quand les deux dorment ou sont à l’école/chez la nounou) + télé à deux (plus facile à interrompre si l’un se réveille) + loisirs perso (et dans le même créneau faut mettre: yoga, surf, blog, etc.)

Bref, les 24h sont toujours les mêmes et ne s’allongent pas, et immanquablement la durée accordée aux loisirs persos diminue! Mais finalement, peu importe, car le temps passé avec ceux qu’on aime est vraiment extraordinaire… Alors, voici quelques trucs pour optimiser la vie de famille et voir les choses sous un autre angle:

1. En vacances:

Le téléphone qui ne capte pas ou le manque de temps pour aller sur internet = digital detox gratuite (quoique je sois extrêmement loin d’en être accro). Cet été, mon forfait ne fonctionnait pas en France: ça fait un bien fou que de ne pas l’entendre sonner ou de regarder si on a eu des notifications… Car la connexion avec internet ne vaudra jamais la connexion avec la nature et les gens qu’on aime. Ne m’en voulez pas, hein!

L’abandon de toute responsabilité (ménage, machines de fringues, paperasse…) = des séances quotidiennes de méditation ! Et je dormais a nouveau comme un bébé…

Vadrouiller en France, (re)découvrir des lieux magnifiques et renouer avec la nature, voir mon fils de trois ans s’émerveiller et s’émerveiller autant que lui… = retrouver l’innocence originelle. Ça éveille l’esprit, et ça nourrit l’âme ! Et récemment on m’a dit: pour méditer, il faut avoir l’esprit d’un enfant. Rien de plus vrai…

2. Au quotidien:

Peu de temps pour soi: on applique la méditation de pleine conscience à chaque acte que l’on fait pour soi-même. Se poser du vernis, prendre sa douche, méditer 5 minutes, pratiquer 3 postures de yoga, repenser à un paysage merveilleux…Même si on a un court laps de temps à se consacrer, on l’optimise, car en vérité, le temps peut s’étirer si on le laisse faire…

Trop de choses que l’on a envie de faire, quand enfin on a quelques heures libres, seule, devant soi: là, j’ai le choix entre aller surfer (y a des vagues!), faire du yoga, ou écrire un article pour mon blog… Alors, on peu associer: faire du yoga sur la board, c’est possible, mais écrire un article dans l’eau ou en faisant le chien tête en bas, ça devient plus compliqué! (ce qui explique mon absence depuis la rentrée…). Promis, cela va changer!!!!

Pour finir, ces derniers mois ont été très intenses, et je pense que les suivants le seront encore plus. Je comprends alors de plus en plus l’importance du lâcher-prise, car c’est le seul état d’esprit qui permet de faire les choses, les unes après les autres, dans l’instant présent, et sans se laisser déborder. Et surtout, le seul état d’esprit qui permet de ne SURTOUT PAS culpabiliser quand on n’a pas eu le temps de faire ceci ou cela.

Le plus important, c’est d’être bien, et que ceux que l’on aime le soient aussi, car quand on est détendu, on rayonne notre bonheur sur les autres!

Petits et grands bonheurs #2

 

 

  • Premières sessions de surf post-accouchement: j’ai fait n’importe quoi, mais qu’est-ce que c’était bon de se retrouver à nouveau dans l’eau!
  • Manger équilibré et découvrir qu’en fait on a de moins en moins envie de manger des cochonneries… Et commencer a perdre les kilos du bébé ! ( et – 2, toc!)
  • Savoir que la plage n’est pas loin, et pouvoir y aller quand il n’y a presque personne, la semaine
  • Trouver un tapis de mangues sous le manguier, et manger des salades/crumbles/magret/tartes tatin, etc. à la mangue…
  • Regarder mes deux garçons grandir, un peu tous les jours
  • Avoir un cadeau de fête des mères, trop mignon
  • Avoir participé à un super stage tai chi où j’ai appris quelques mouvements de sabre. J’en rêvais depuis que j’ai commencé les arts martiaux… Se sentir comme un vrai samouraï, et répéter les mouvements à la maison avec un sabre laser, pour devenir un Jedi!
  • M’être acheté une super pochette pleine de plumes…

Les supers pouvoirs du thé

Depuis que j’ai commencé une vie virtuelle (c’est-à-dire depuis que j’ai un smartphone et un blog), je suis souvent tombée sur des photos de tasses de thé joliment présentées (notamment sur instagram: #tea presque 15 millions de publications, #cupoftea 22 542 publications…). Dans beaucoup de blogs de yoginis, on trouve également de nombreuses références au thé, au rituel asiatique du thé, au pouvoir détoxifiant du thé, etc.

Tout cela finit par m’intriguer, moi pour qui le thé, c’est une tasse d’eau chaude avec un sachet dedans (que j’appréciais déjà beaucoup, soit dit en passant). Alors, le thé aurait-il des pouvoirs magiques?

Penchons-nous sur la question…

Des vertus scientifiquement reconnues

Plusieurs pages internet sont consacrées aux vertus du thé: faites le test dans Google… D’après cet article de Sciences et Avenir, un magazine que j’aime bien lire, le thé serait un super antioxydant, permettrait de lutter contre les cancers et le développement de maladies cardiovasculaires, et de réguler son poids.

Comme l’explique également cet article, le thé a d’autres bienfaits insoupçonnés, comme améliorer notre vision, ou nous faire paraître plus jeune, lutter contre le stress… On n’est plus très loin des supers pouvoirs!

Le pouvoir de nous rendre zen

Donc, le thé, c’est bon pour la santé physique. Mais il s’avère que boire du thé peut aussi avoir des effets bénéfiques sur notre moral.

D’abord, pour boire un thé, on fait une pause, et on prend quelques minutes pour soi. Rien que ça, dans notre société survoltée, ça fait du bien. Mais attention, pour faire une vraie pause, on éteint son téléphone, et on s’installe confortablement pour déguster consciemment sa boisson. Car il est prouvé que lorsqu’on porte attention à ce que l’on mange/boit, on l’assimile beaucoup mieux. Et c’est vrai que le goût simple d’un bon thé, siroté bien tranquille dans un coin sympa, ça met du baume à l’âme! Quand j’en étais encore à ma tasse avec mon sachet, j’en profitais déjà…S99001M-GRN-1024x804

On peut encore améliorer cet effet reposant en pratiquant un véritable rituel du thé, comme en Asie. Pour l’instant, je n’en suis pas encore là, mais je sens que je ne vais pas tarder: je lorgnais ans la boutique à thés de Destreland sur une magnifique théière en fonte, le genre avec lequel le rituel devient presque de l’art…

imageEn attendant, j’ai gravi un échelon dans l’échelle des amateurs de thé. Mes parents venus en vacances m’ont ramené un paquet de thé en vrac intitulé « Noël en Blanc ». J’aime bien le thé blanc, mais là, quand je l’ai goûté, rien à voir avec ce qu’on trouve en sachet. Un pur délice pour les sens… Et plus je voyais ces photos et vidéos et tutos sur le net pour faire un bon thé, plus je me léchais les babines! Alors je suis allée récupérer au fond de mon placard un petit service à thé qu’on m’avait offert il y a longtemps, « tea for one ». Juste une mini théière et sa petite tasse.
Et je me suis mise à faire mon propre rituel du thé, tous les jours. Puis je suis allée au centre commercial et je me suis racheté d’autres thés en vrac dont l’odeur m’a fait rêver. Parce que cette senteur légère qui flotte autour d’une tasse, et ce goût subtil qui réveille les papilles, j’en suis presque devenue accro. Surtout que quand on fait aussi du yoga, ça donne envie d’en boire encore davantage!

Et vous, quel est votre rituel du thé? Etes-vous accros? Quels thés préférez-vous?

Trouver du temps pour méditer tous les jours

Récemment, Aleksandra de Yoga and tea a lancé un défi que je me suis empressée de relever: faire 10 min de méditation tous les jours.

Mais, me direz vous, comment parvenir a cet objectif TOUS les jours, dans nos vies survoltées ? Quand on a des enfants, un mec, un magazine/un bouquin qui nous attend ou un nouvel épisode de notre série préférée à regarder (voire une saison entière), un blog à faire vivre, quand ce n’est pas le boulot ou les factures?

Trouvons donc la solution…

Option 1: célibataire

Je l’étais encore il y a 6 ans, et dieu sait si on a du temps pour glander… Il suffit de partir faire du shopping/regarder la télé/sortir faire la fête 10 min plus tard!! Ca vaut le coup, non?

Option 2: en couple

  • Si vous ne vivez pas ensemble (ou n’êtes pas collés en permanence), l’option 1 s’applique.
  • Si vous êtes tout le temps ensemble, sauf au travail: profitez de votre pause repas pour aller dehors (parc/plage/forêt/terrasse de café) pour vous octroyer ces 10 min. Les autres ne sont pas obligés de voir que vous méditez… Et s’installer dans un endroit avec un peu de bruit n’est pas gênant, il suffit de les écouter tranquillement, puis de les laisser aller.
  • Enfin, si vous êtes tout le temps ensemble même au taf, vous dites simplement à votre chéri: « je prends 10 min »!!

Option 3:  en couple avec enfant(s)

Déjà un, c’est prenant, alors, 2 ou 3 ou plus… Mais 10 min ça se trouve!

Etant en congé maternité, je suis à la maison, alors je profite quand le bébé dort (miracle, ça arrive parfois…). Ma méditation passe avant tout, au cas ou il ne ferait plus d’autre sieste de la journée, donc avant laver des biberons/faire la vaisselle/prendre une douche/faire du ménage/ranger…. Le reste, on peut toujours le faire après, même s’il dort pas et râle un peu, c’est moins dérangeant quand on s’active que quand on médite!

Et quand on reprend le travail, et bien on profite de la pause de midi! (Voir option 2)

Dans les deux cas, on le fait la journée, pour profiter des quelques rares instants à deux qu’il nous reste le soir en couple… Sauf si on est pas trop fatiguée, auquel cas, on prend 10 min avant de se coucher.

DSC_0016

Bref, voilà, 10 min chaque jour c’est tout à fait possible, et ça fait une semaine que je m’y tiens. Je me sens déjà bien plus zen, reposée, et je m’énerve beaucoup moins.

Et vous, vous en êtes où avec la méditation? Relèverez-vous ce défi?

 

Soulager les maux de dos et de coeur avec le Bhastrika Thoracique

Voici une technique de pranayama que je viens de découvrir dans la formation, et franchement, après quelques essais, j’en ressens déjà les bienfaits. Si vous avez 10 minutes devant vous et mal au dos/une grosse fatigue/un gros stress/un gros chagrin (y compris d’amour), voici une technique qui fait du bien au cœur! Lire la suite de « Soulager les maux de dos et de coeur avec le Bhastrika Thoracique »