Padmasana: Lotus et émotions…

Coucou tout le monde! Aujourd’hui je souhaiterais revenir sur le Lotus, ce graal du yoga qui nous paraît souvent hors d’atteinte… Car j’ai fait quelques progrès, et cela m’a donné des sensations tellement inattendues, que j’ai bien envie de les partager avec vous!

Hello everybody! Today i would like to get back to the lotus pose, this yoga’s graal which often seems out of reach… Because i made some progress, and this gave me such beautiful sensations that i wanted to share them with you!

Comment parvenir en position du lotus

Face a Padmasana, nous ne sommes pas tous égaux: d’un côté, il y a ceux qui y arrivent sans forcer, et ce depuis la plus tendre enfance (grrr!!), de l’autre, il y a ceux qui, comme moi, n’ont jamais réussi ne serait-ce qu’à croiser les pieds!!

Mais d’abord, pourquoi cette inégalité?

Le secret du lotus ne réside ni dans les chevilles, ni dans les genoux, mais dans les hanches. Car pour ne pas forcer les autres articulations, c’est uniquement cette dernière qui doit s’ouvrir. Mère Nature nous a tous fait différents, et certains sont souples des hanches, d’autres pas. Pour ma part, je suis très souple pour tout ce qui est flexions avant, mais pour les hanches ou les flexions arrières, je dois beaucoup travailler…

Pour vous faire une idée, voici comment se présente l’articulation de la hanche, qui rattache le fémur au bassin:

1001388-Articulation_de_la_hanche_vue_de_face

On peut donc observer que la tête du fémur s’insère dans le bassin, et que l’articulation est alors enserrée dans un faisceau de ligaments (en bleu).

articulationdelahanche

Avec cette image bien plus précise (ne prêtez pas d’attention au jargon anatomique si vous n’êtes pas kiné…), on comprend que dans l’ensemble, des cartilages permettent que les os ne s’entrechoquent pas, et que des tendons et ligaments assurent la stabilité de l’ensemble.

Mouvement_hanche_55

La souplesse de la hanche dans le sens ouverture latérale, celle dont on a besoin pour le lotus, dépend donc de deux facteurs: l’angle de rotation possible de la tête fémorale dans la cavité, qui ne peut être augmenté, et l’étirement possible des ligaments et tendons, qui eux peuvent être assouplis. Normalement, le lotus ne demande pas un axe de rotation trop important, et il se fait dans un sens où il ne doit pas y avoir de grand blocage. Ce n’est pas le cas du grand écart facial, par exemple: certains n’y arriveront jamais.

La difficulté du lotus réside donc dans la souplesse des tendons et ligaments. Chez certains, ils sont peut-être plus longs ou distendus, c’est pourquoi ils arrivent à faire le lotus facilement. Chez d’autres, ils sont surement plus courts, et il faut alors travailler leur étirement. De plus, des muscles s’attachent autour de la hanche, dont le psoas:

psoas_image

Comme on le voit sur cette image, le psoas épouse l’articulation de la hanche, jusqu’à l’intérieur du fémur. Lorsque celui-ci s’ouvre pour le lotus, cela étire fortement la partie basse du psoas vers l’extérieur. Ce muscle doit donc lui aussi être assoupli.

J’avais donné dans un précédent article quelques exercices pour pratiquer des étirements de l’ensemble de la zone, ce sont eux qui m’aident encore à progresser, et je les fais à chaque fois avant de tenter la posture, ce qui évite les blessures!

L’ouverture du 2e chakra ou chakra sacré: la libération des émotions

segundo-chakraVenons en à la partie énergétique. Les hanches et le bassin sont le siège du second chakra, aussi appelé svadhisthana chakra. Ce chakra est considéré comme le « siège du soi », son élément est l’eau, et sa racine est le son VAM.

Ce chakra correspond à la zone du bassin, du sacrum, des organes sexuels et des intestins. Comme il est relié à l’eau, il correspond aussi aux fonctions corporelles en relation avec les liquides (lymphe, glandes…). Il est donc gouverné par le mouvement (l’eau n’est que rarement statique) et par les émotions. Chez les japonais, on l’appelle hara, chez les chinois, le dantien: il s’agit du centre énergétique du corps.

Pour plus d’éléments concernant svadhistana, vous pouvez aller lire ces deux excellents articles: sur le blog tao et spiritualité, et sur le blog clef du bien-être.

Comme il se situe dans le bassin, centre de gravité de tout notre corps, qui supporte la colonne vertébrale, il est aussi en lien avec notre famille et notre passé, qui se trouvent être les bases symboliques de notre être. Ainsi, toutes les émotions passées y sont stockées, et en travaillant l’ouverture du bassin, on peut s’en libérer.

Pour travailler l’ouverture du bassin, voici deux articles intéressants: sur le blog holistic attitude, et sur celui de yoga et vedas. Cela permet la détox émotionnelle, afin d’avancer plus sereinement dans la vie.

Le lotus ou Padmasana et la libération des émotions dans le bassin

Venons en donc aux effets du lotus en particulier. Comme la position suppose une grande ouverture des hanches, elle est en effet particulièrement efficace pour la libération des émotions.

Je voudrais partager avec vous mon propre ressenti lié à cette position, qui est vraiment tout neuf, car ça ne fait que deux fois que j’arrive à la tenir suffisamment longtemps pour éprouver quelque chose!

Lorsque j’ai enfin réussi à rester dans la position et me détendre (les premières fois, ça ne tenait pas), j’ai alors senti le devant de mes hanches s’ouvrir, et c’était une sensation délicieuse, comme si toutes les tensions et les émotions s’envolaient, et qu’un pur bonheur m’envahissait.

Dans le même temps, j’ai ressenti une grande ouverture de la cage thoracique, de ma respiration, et donc du chakra du cœur (anahata). Ceci semble logique, puisqu’il est le chakra des émotions liées à l’amour: les émotions libérées du bassin se sont alors peut-être exprimées de manière plus pure dans ma poitrine, qui s’est retrouvée comme libérée…

Bref, il est particulièrement difficile de décrire ce que j’ai ressenti, mais c’était juste magique, et même si le lotus m’est encore très difficile, même si les os des chevilles me vrillent les cuisses, ça me donne envie d’y retourner dès que je peux, car c’est tellement délectable que je vais en devenir addict!!!

Et vous, quelle est votre expérience du lotus? Cette posture vous paraît-elle aussi délicieuse? J’attends vos commentaires avec intérêt!

And now… English!

 

How to get into Lotus pose

Unfortunately, when it comes to Padmasana, we are not equal… On the one side, there are people ho can do it really easily, and this since they childhood (grrr), on the other side, there are people, like me, who can’t even cross the feet!!

So, why this inequality?

The secret of Lotus pose is neither in the ankles nor in the knees, but in the hips. Because, in order not to force on the other joints, only the hips have to open. Mother Nature made us all different, some are flexible, and others don’t. I have the chance to be flexible when it comes to forward folds, but for the hips and back bends, i have to work a lot…

To give you an idea, this is how the hip joins femur to pelvis:

You can observe that the femur’s head slots into the pelvis, and the whole joint is surrounded by a bundle of ligaments (blue). Globally, what we have to understand (we are not doctors!!) is that bones are protected from each others by cartilages, and that ligaments and tendons assure the stability of the whole joint.

The hip’s flexibility in the side opening, the one you need for Lotus, dépends on 2 factors: the rotation angle of the femur in the cavity, which is restricted by your anatomy, and the possible stretching of ligaments and tendons, whoch can become more flexible with work. Lotus pose doesn’t ask for a really wide rotation, so normally the hips shouldn’t block (it’s more difficult for the facial splits for example: some will never reach it…).

So, the Lotus major difficulty is to be flexible in your tendons and ligaments. Some people have them naturelly stretched, that’s why they can practice Lotus without problem. For some other people, they are shorter or less stretchy: then, you have to workto get more flexibility.

Moreover, some muscles are attached around the hip joint, for example the psoas:

psoas_image

As you can see here, the psoas surrounds the hip joint until the interior of the femur. WWhen you open it for the Lotus, this stretches the lowest part of the psoas… So you have to work its flexibility.

In this article, i already gave you some exercises to progress in your hips flexibility, and i practice them each time i want to try this pose: they avoid to hurt!

For more information on padmasana, you can also see this article from yoga journal, or these tips and exercises here on youtube with Kino Yoga or Yoga Vidya, for example. There are a lot of other videos and tutos, if you have time to search!!

The opening of the 2nd chakra, or sacred chakra: free your emotions

 

segundo-chakraSo let’s start with the energetic part now… Hips and pelvis are the home of the 2nd chakra, or svadhisthana chakra. It’s considered as « the place of the self », it’s element is water, and its mantra is the sound VAM.

This chakra corresponds to the zone of the pelvis, the sacrum, the sexual organs, and the intestines. As it’s related to water, it also corresponds to liquids in the body (glands, lymph…). And so, it’s governed by movement (water is never static) and emotions.

This chakra is called the hara in japanese, the dantien in chinese: it’s the energetic center of the body. The pelvis is the gravity center hich supports the spine and our whole body, it’s also linked with our past and our family, wwhich are both our symbolic basis of our personality. So, all the emotions from the past are stocked in the hips, and working to open this zone can free us from them, for an « emotional detox ».

Lotus or Padmasana to free your emotions from your hips

Let’s come to the effects of the Lotus pose, which is greatly efficient to free these emotions. Here, i would like to share my personal feeling about this pose, which is really new, because it’s the first time ever that i can hold it long enough to ffeel something!!

When i finally succeeded in staying in the pose and relax, i felt suddenly my hips open at the front of my joint, and this was such a delightfful sensation! I felt like all my tensions and emotions flew away, and i was filled of a great happiness…

In the same time, i felt a great opening of the chest, of my breath, and then of the heart’s chakra (anahata). This seems logical, since it’s the chakra of emotions linked to love: my emotions stocked in my pelvis may then express in my chest, purified by the freedom…

It’s really difficult to describe what i felt, but even if the lotus is still hard for me, even if my ankle bones hurt my thigh, it gives me the desire to do it anytime i can, because it’s so delicious that i can become addict!!

And you, what is your lotus experience? Do you find this pose delicious? Too hard? I’m waiting for your comments with great interest!!!

 

 

 

 

 

9 commentaires sur « Padmasana: Lotus et émotions… »

      1. Je t’en prie Adeline.

        Je n’y connais hélas pas grand chose dans ce domaine mais je suis intéressé par des techniques de respirations.

        Revenant depuis peu de vacances, je n’ai pas trop eu l’occasion de m’en occuper mais j’espère pouvoir recueillir de bonnes informations sur le sujet.

        Au plaisir de te lire.

        Je te souhaite une très bonne soirée (nuit)

        J'aime

          1. C’est très aimable de ta part.

            Sans vouloir abuser, je recherche trois techniques bien spécifiques :

            1. pour gérer le stress et les émotions.

            2. pour gérer la douleur.

            3. le plus exotique… La sortie du corps astral en pleine conscience.

            J'aime

            1. En fait grand merci pour ta demande ça m’inspire carrément!! Laisse moi quelques jours pour y réfléchir tranquillement (cad quand les enfants seront rentres à l’école et chez la nounou!) Et je publie la semaine prochaine!! Plein de biz et bonne nuit!!!

              Aimé par 1 personne

            2. Prends tout le temps dont tu as besoin.

              Tes enfants en priorité.

              Je te remercie à l’avance sur ta future publication relative aux point évoqués précédemment.

              J'aime

            3. coucou, je suis justement en train d’écrire cet article à propos de la respiration, et je voulais te citer, mais je viens de me rendre compte que je ne connais pas ton prénom, et je ne le trouve pas sur ton site!! Plein de bises, l’article arrive, il y a juste eu des contre temps cycloniques 🙂

              Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s