Et si le secret du lâcher-prise était dans nos mains?

Le lâcher-prise, cette chose que nous avons bien du mal à appliquer, en tant qu’occidentaux fanatiques du contrôle absolu… Ca vous dit quelque chose? Moi, j’avoue que j’ai du mal: ayant voulu toute ma vie que tout m’obéisse, je craque dès que les choses ne vont pas dans mon sens… Mais et si en fait, le lâcher-prise, c’était vraiment très simple???

Etymologie du terme

Si on regarde bien ces deux mots: « lâcher » et « prise »… La prise, ça se trouve en escalade, et ça vient du verbe prendre, ce que nous, humains, faisons essentiellement avec… les mains! Nos doigts façonnés par des millions d’années de sélection naturelle sont faits pour saisir et accrocher.

Donc, dans notre corps, ce qui saisit et qui prend, ce sont nos mains (non, nous ne sommes plus des singes et nos pieds saisissent difficilement!).

Alors, quand on veut lâcher la prise, il convient de s’intéresser à nos mains: car dénouer les tensions dans nos doigts est mille fois plus facile que de le faire dans notre cerveau, qui lui, a bien du mal à lâcher prise parfois 🙂

Détendre ses mains

Observez vos mains: sont-elles crispées? Les doigts sont-ils tendus, ou détendus? Avec l’usage croissant des technologies tactiles et du boulot en bureau sur ordi, je parie que vos mains sont trèèèès loin d’être détendues… Ce qui engendre une crispation mentale et empêche de lâcher vraiment l’emprise que l’on veut avoir sur les choses!

Il faut donc les détendre, et pour cela c’est très simple: il suffit de les poser sur ses genoux si on est assis, ou paumes vers le ciel sur le sol si on est allongé, ou encore ballantes le long du corps si on est debout. Et là, on ferme les yeux, et on se concentre sur elles: à chaque expir, on laisse les muscles des mains se détendre, les doigts se ramollir, les paumes se relâcher.  En quelques respirations, on sent la différence, et en quelques minutes, cette détente se propage à l’ensemble du corps. Et voilà, magie, au bout d’un moment, ça détend le dos, la nuque, et même le cerveau…

En plus, ce mini exercice peut se faire n’importe où: au bureau, au boulot, dans une file d’attente, à la maison, pendant que le repas chauffe, devant la télé… Il suffit simplement de prendre conscience de ses mains, et de leur offrir une petit cure de détente!

Le lâcher-prise au quotidien

Bon, je n’ai pas dit que cela révolutionnera tout de suite vos problèmes de control-freak… Mais en attendant, c’est une habitude à prendre: pour un véritable effet, il ne suffit pas de faire ça deux fois par semaine… Mais plusieurs fois par jour! Parce que la détente, ça se travaille, exactement comme les muscles quand on fait du sport: comme ils doivent être entraînés pour devenir forts, ils doivent aussi l’être pour garder le repos lorsqu’ils ne travaillent pas. Et nos modes de vie super speed ont souvent pour effet de nous laisser crispés alors même que nous ne sommes pas en train de forcer…

Vous verrez, plus vous prendrez l’habitude de détendre vos mains, moins elles seront crispées… Et peu à peu, vous accepterez de lâcher l’emprise que vous voulez à tout prix avoir sur tout, et vous accepterez que, parfois, il vaut mieux laisser aller…

Voilà, alors, à vous de jouer! Et dites m’en des nouvelles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s